La coloc

11/05/2015 23:16

La colocJean-Philippe Blondel / Actes Sud / 12,50 €

Dès qu’un livre de cet auteur paraît, je me précipite car je sais que je vais y faire la connaissance de personnages que je ne voudrais plus quitter. C’est encore le cas avec ce roman « pour ados » que je n’ai pas lâché.

Le propos de départ peut sembler classique : Romain, le narrateur, voudrait ressembler à Maxime, le garçon le plus populaire du lycée. Aussi, quand la grand-mère décède en laissant un grand appartement à vingt minutes du lycée alors qu’il doit faire une heure de bus tous les matins et tous les soirs, Romain propose à ses parents d’en faire une colocation.

Il s’imagine quelque chose de « flamboyant », quelque chose qui rende jaloux les autres lycéens, qui fasse que les filles s’intéressent à lui… L’idée lui semble moins géniale quand sa mère lui présente son premier colocataire : Rémi, LE geek du bahut, la personne la plus transparente qu’il connaisse après lui-même. Mais le troisième larron ne sera autre que Maxime !

Et là, les choses sérieuses vont commencer : répartition des tâches, ménage, soirées, courses, devoirs, rencontres, indépendance, amitiés, conflits, bref la vie.

La vie qui va se charger d’enseigner à Romain que « tout est moins tranché qu’on l’imagine », que le garçon populaire n’est pas forcément si bien dans sa peau, que Rémi ne passe pas forcément son temps devant son ordinateur, que finalement ces simples colocataires vont devenir beaucoup plus.

A lire à partir de 14 ans (et même si on n’est plus un ado depuis longtemps…)

Magali