Moi, Anthony ouvrier d'aujourd'hui

23/07/2014 10:32

Moi, Anthony ouvrier d'aujourd'huiAnthony / Seuil / 5.90 €

Collection "Raconter la vie"
Donner la parole à ceux qui ne l’on pas, rendre visible ceux qui ne le sont pas , c’est les aider à  retrouver leur dignité, à résister. C’est leur permettre de rassembler leur vie dans un récit qui fait sens, de l’insérer dans une histoire collective. Donner la parole contribue aussi à encourager l’intérêt pour autrui, nécessaire pour mieux faire société, combattre les préjugés et les stéréotypes, construire un monde vraiment commun. C’est le but de la collection de petits livres présentés  par le premier : « La république des invisibles ».


Anthony a 27 ans. Il habite la banlieue lyonnaise. Il raconte dans ce livre le choc qu’a été pour lui la découverte du monde du travail après avoir décroché du lycée à 16 ans. Son itinéraire est révélateur de l’actuel mouvement de reprolétarisation qui touche désormais de nombreux jeunes qui lui ressemblent. Anthony est en effet emblématique de ces ouvriers d’aujourd’hui dont la vie professionnelle est marquée par le triple sceau de l’incertitude, de la précarité des statuts et de l’absence de recours à l’action collective. A travers lui, c’est donc une nouvelle classe ouvrière, travaillant ici dans le monde des entrepôts et de la logistique, que l’on découvre. Son histoire n’est pas uniquement celle d’illusions perdues. Bien qu’il soit résolument pudique sur sa vie personnelle, elle révèle une personne déterminée et murie par ses expériences, un jeune qui, à sa manière, refuse de plier.

Jean-Marc