Al Andalus, l'invention d'un mythe

Al Andalus, l'invention d'un mythe

Serafin Fanjul, Editions de l’Artilleur, 28€, 660p
Retour au réel dans l’histoire espagnole. Il n’y a jamais eu de grande période de cohabitation symbiotique entre chrétiens, juifs et musulmans au Moyen Âge. C’était des temps de fer et la guerre, la rapacité, l’humiliation des vaincus, l’endogamie sont la norme. Les trois religions cultivent avec intensité le rejet de l’autre et l’exaltation de son identité .La mixité des communautés n’y survit que comme pis-aller sous la contrainte de l’impuissance à éradiquer l’autre, entre deux vagues de guerre  et de pillage. L’auteur, espagnol, règle visiblement ses comptes avec des débats intra hispaniques qui nous échappent quelque peu, mais qu’importe, c’est passionnant !

Jean-Marc