C’est le cœur qui lâche en dernier

C’est le cœur qui lâche en dernier

 

 Margaret Atwood, éditions Robert Laffont ,440p, 22€

Le nouveau livre de l'auteure de La Servante écarlate. Une Uchronie qui commence par une grave crise économique qui balaye les Etats-Unis (on connait ça !)
Stan et Charmaine ont été touchés de plein fouet par la crise. Ils survivent comme ils peuvent, lorsqu’ils découvrent à la télévision une publicité pour une ville qui leur promet un toit au-dessus de leurs têtes, du travail et une vie décente. Ils signent sans réfléchir : ils n'ont plus rien à perdre.
   Mais bien sûr, à Consilience, la ville parfaite, la vie va  rapidement se transformer en cauchemar.   Le roman commence dans une atmosphère étouffante  et finit en satire humoristique de nos mœurs contemporaines. Un bon moment de lecture.Jean-Marc