Celui qui va vers elle ne revient pas

Celui qui va vers elle ne revient pas

Shulem Deen, éditions du Globe, 416 pages, 22 euros
    Un  récit passionnant, qui  raconte le long et douloureux processus d’émancipation qui a poussé Shulem Deen à quitter sa communauté juive ultra-orthodoxe, pour  hérésie.
Marié dès l’âge de dix-huit ans à une femme que sa communauté lui a choisie, il doute rapidement des coutumes et des pratiques de ces Skver, juifs hassidiques parmi les plus extrêmes. De l’exil intérieur jusqu’au départ, c’est un parcours poignant qui, loin de tout règlement de comptes, offre une analyse fine des raisons conduisant des hommes et des femmes à quitter ce monde clos.