Eclairs lointains

Eclairs lointains

Heinrich Gerlach, éditions Anne Carrière,  500p, 24€


Écrit pendant sa détention par un officier allemand prisonnier des Soviétiques, «  Éclairs lointains » retrace l'enfer du « chaudron » de Stalingrad vu à hauteur d'homme. Gerlach réussit son roman avec un  talent de romancier tout à fait exceptionnel. De son expérience de première main et des récits de ses compagnons de captivité, il tire une « fiction » âpre, bouleversante de crudité, de rudesse et de tendresses mêlées.
 « Éclairs lointains » est un roman miraculé : confisqué par les services secrets soviétiques en 1949. Gerlach réussira à le ré-écrire . Une version abrégée sera éditée en 1957. Mais à la chute du mur en 1989, le manuscrit original est retrouvé aux archives soviétiques. Un livre digne des plus grands témoignages de guerre comme ceux d’Ernst Junger de Remarque ou de Genevoix.