Invisible sous la lumière

Invisible sous la lumière

Carrie Snyder / Gallimard / 22.50 €
 

Aganetha Smart, âgée de 104 ans, est emmenée sur son fauteuil roulant de son hospice par un duo inconnu, soit disant pour faire un documentaire sur sa carrière : Elle est en effet une ancienne championne olympique des jeux de 1928, premiers jeux ouverts aux femmes. Mais la vieille dame n’est pas idiote, elle se doute rapidement qu’il y a d’autres motifs.
Progressivement, elle fait défiler sa vie, de flashback en flashback : son enfance dure, dans une famille de fermiers où la mort est omniprésente (années 1910), maladies, accidents, guerre mondiale, puis découverte du plaisir de la course à pied, .son départ à la suite d’une de ses sœur et de son frère pour Toronto, où elle sera remarquée et enrôlée dans l’équipe olympique du Canada.
Nous sommes en 1928 et le sport féminin est fragile, son retour à la réalité du quotidien sera rude. « Aggie » Smart, entre la course à pied qu’elle pratiquera jusqu’à 90 ans et les vicissitudes de sa vie et de celle de sa famille, nous entraîne dans une belle histoire et une belle réflexion sur la célébrité, l’image de soi et le quotidien.  

Jean-Marc