Jaguar

Jaguar

Hector Tobar / Belfond / 22 €

Los Angeles. Tant d'immigrés débarquent ici en quête d'un nouveau départ. Parmi eux, Antonio Bernal avec, à la main, un sac plastique rempli de livres, ultimes vestiges de sa vie d'avant. Avant, au Guatemala, Antonio était un mari et un père de famille dévoué, un homme brillant, un intellectuel engagé. Avant, il vibrait pour un idéal, un farouche désir de liberté dans un pays aux mains des milices. Avant, sa route n'avait pas encore croisé celle des Jaguars, escadron de la mort. Aujourd'hui, c’est un homme détruit, vivant sous les ponts, au cœur des bidonvilles. Il y mène la vie d'errance des clandestins. Mais, dans un parc , il croise un homme et voit sur son bras le tatouage qui le hante depuis si longtemps : la marque de l'escadron Jaguar qui a emporté les siens, il reconnait celui qui a tué sa femme et son enfant. La vie de Bernal reprend sens et la guerre civile du Guatemala se poursuit dans les rues de L.A, avec un magnifique duel final ! Prenant !

Jean-Marc


(Si vous n’avez pas lu « Printemps barbare », son précédent, n’hésitez pas, il vient de sortir en poche.)