Le camp des autres

Le camp des autres

Thomas Vinau / Alma / 17 € - à paraître 24 août 2017
Rencontre avec l'auteur le 29 septembre !!

"Le givre fait gueuler la lumière. Lorsqu'il a voulu ouvrir les yeux, sa paupière gauche était encore collée par le sang. Il passe plusieurs minutes, mains en coupe autour du visage, à tenter de réchauffer lentenment par son haleine la peau tuméfiée de ses joues, les croûts sur ses arcades fendues, l'arc-en-ciel de coups sur sa petite tronche d'ange écrasée."

Gaspard et son chien s’enfuient dans la forêt. L’enfant a peur, il a froid, il a faim, il court, il trébuche, il se cache. Il est blessé. Un homme le recueille. Qui est ce Jean-le-blanc ? Un sorcier, un contrebandier, un professeur ?
Avec lui, et d’autres récalcitrants – ceux de la Caravane à Pépère qui défraya la chronique au début du XXe siècle – Gaspard va découvrir la vie en marchant sur le monde.
« Je l’ai gardée au chaud cette histoire qui poussait, qui grimpait en nœuds de ronces dans mon ventre en reliant, sans que j’y pense, mes rêves les plus sauvages venus de l’enfance et le muscle de mon indignation. Alors j’ai voulu écrire la ruade, le refus, le recours aux forêts », explique Thomas Vinau à propos de ce quatrième roman puissant, urgent, minéral.

Notre avis : Gaspard est un garçon en fuite. Par la force des choses, il va apprendre la vie dans la forêt, la survie et l'entraide.
On retrouve avec plaisir le cheminement intérieur des personnages de Thomas Vinau. Mais "Le Camp des autres" fait aussi la part belle à une bande, à une sorte de clan et les portraits esquissés sont savoureux.
L'écriture est plus dense, différente des textes précédents de l'auteur mais ce roman engagé est tout aussi beau et humain.

Julie et Magali