Le livre que je ne voulais pas écrire

Le livre que je ne voulais pas écrire

Erwan Larher, Quidam éditeur, 20€, 250p


L’auteur est romancier. C’est une victime du Bataclan, gravement blessé lors de l’attentat. Au sortir de l’hôpital, il  ne veut rien dire ni rien écrire. Un témoignage ? Des dizaines de victimes ont déjà tout raconté, tout écrit. Quant à faire un roman, n’y pensons pas, trop de souffrance, trop de réel.
Et pourtant, ce livre qu’il ne voulait pas écrire, il l’écrit. Il mélange avec subtilité son émotion directe et la fiction littéraire en plongeant dans la subjectivité des terroristes. Ce livre, bien écrit,  original dans sa forme, est poignant.

Jean-Marc