Le Ministère du Bonheur Suprème

Le Ministère du Bonheur Suprème

Arundhati Roy éditions Gallimard 24€, 324p

       On suit une série de personnages dans l’Inde contemporaine. Anjum, qui fut d’abord Aftab, et se fait opérer pour devenir femme, trouve un foyer dans un cimetière de la ville. Et puis un bébé apparaît soudain un peu après minuit sur un trottoir, couché dans un berceau de détritus. Il y a aussi l’énigmatique S. Tilottama , femme solaire autour de laquelle la vie de trois hommes qui l’aiment  va se construire.  
Ces  histoires d’amour se racontent dans un murmure, dans les larmes et, parfois, dans un rire. Elles montrent que l’histoire de l’Inde moderne est toujours une tragédie.
Ce livre magnifique ne se lit pas facilement, il alterne des narrations très différentes qui peuvent déstabiliser le lecteur (ou la lectrice), il reste pour moi un des plus puissants de ce début d’année 2018.