Maupassant, le sergent Bourgogne et Marguerite Duras

Maupassant, le sergent Bourgogne et Marguerite Duras

Gilles Lapouge / Albin Michel / 22 € 

« Un livre est une usine, la plus petite du monde et la plus robuste. Oubliez un roman dans la cave. Vingt ans plus tard, soufflez sur la poussière qui emmitoufle ses pages et vous entendez du bruit. Des bielles, des pistons vont et viennent. On dirait qu'un coeur se remet à battre et Madame Bovary appelle Rodolphe. Et le prince André meurt à la bataille de Borodino. C'est pourquoi j'aime relire. Je comprends à présent que Marguerite Duras fut une des plus belles voix de son siècle et que le style absent de Simenon est un grand style. »

Le livre magnifique d’un centenaire qui possède une culture comme il n’y en a plus. Il avait fait un beau livre il y a trois ans «L’âne et l’abeille », ici nous sommes comme une abeille qui butine de chapitre en chapitre l’histoire ou la littérature du monde. Un régal.

Jean-Marc