Nos richesses

Nos richesses

 Kaouther Adimi aux éditions du Seuil, 17 € ,215p
Mise en roman de l’histoire étonnante d’  Edmond Charlot qui, à 20 ans, en 1935,  ouvre une librairie à Alger avec la volonté de promouvoir de jeunes écrivains de la Méditerranée sans distinction de langue ou de religion. Elle s’appellera  « Les vraies richesses »  d’après le roman de Giono. Il éditera le premier livre d’un certain Albert Camus, puis aura dans son catalogue Audisio, Roblès, Jules Roy, Garcia Llorca entre autres.
L’auteure invente un personnage, Ryad, 20 ans en 2017, étudiant à Paris, qui n'éprouve qu'indifférence pour la littérature. De passage à Alger, il doit vider un local de ses livres, tâche qui est étrangement compliquée par la surveillance du vieil Abdallah. C’est l’ancienne librairie qui vient d’être rachetée pour être transformée en magasin de beignets. Le fil de cette petite histoire permet d’y adosser la grande. Le résultat est puissant et plus « grand public » qu’une biographie sur l’histoire d’Edmond Charlot. (pour approfondir, lire les livres aux éditions Domens).Jean Marc