On ne voyait que le bonheur

On ne voyait que le bonheur

Grégoire Delacourt / Lgf / 7.30 €

J'avoue avoir commencé ce livre à contre cœur car je n'avais pas trop aimé «La première chose qu'on regarde», son précédent roman.
Cette fois-ci, on suit un homme d'un quarantaine d'années qui a eu son lot de drames familiaux et de désillusions. Il est expert en assurances, on « le paye pour ne pas payer » et malgré son mariage et deux beaux enfants, sa vie d'adulte semble se résumer à ne rien oser.
Rien ne nous prépare à ce qui se passe à la fin de cette première partie et je n'en dévoilerai pas plus tant cette ignorance participe au choc du lecteur. Je ne parlerai donc pas non plus des deux autres parties qui en découlent...  Avec ce titre, je m'attendais à un roman un peu fleur bleue. Loin de là ! Très fort, sombre et émouvant, ce roman résonne encore en moi.

Magali