Où sont les violeurs ?

Où sont les violeurs ?

Essai sur la culture du viol, de Marlène Schiappa, éditions de l’Aube, 176p, 17€
Ceci n’est pas un essai sur le viol, mais sur la culture du viol. Il ne s’agira pas ici de récits de viols ni  de résilience,  de guérir ou de se remettre, ni de stratégies d’évitement du viol. Il s’agit de traiter ce qui constitue une culture du viol : la façon dont le story-telling, le récit et l’analyse des agressions sexuelles et des viols contribuent à les banaliser, à les justifier, à les excuser, à les moquer, voire à les érotiser et même à les encourager. Marlène Schiappa a mis trois ans pour trouver un éditeur, certains ont voulu qu’elle trouve un titre sans le mot « violeur »: cela est en soi  révélateur de la difficulté de parler du viol. Le livre est court, incisif et à travers quelques faits de société, met le doigt où  ça fait mal. A faire lire à tous les hommes et garçons !

Jean-Marc