Sors, la route t’attend : mon village en Kabylie 1954-1962

Sors, la route t’attend : mon village en Kabylie 1954-1962

Slimane Zeghidour éditions les Arènes 20€, 278p
Une enfance en Kabylie
Slimane Zeghidour est né dans un village de montagne, où rien n’avait bougé depuis des siècles : ni la langue, ni les légendes, ni la mortalité infantile, ni l’habitude de vivre parmi les bêtes, en communion avec la nature.
L’enfance de Slimane se confond avec la guerre. Ratissages, rafles au petit jour, rumeurs et trahisons… Si le jour appartient à l’armée française, la nuit est le royaume des maquisards du FLN. Le gouvernement français décide de regrouper les montagnards dans des camps. L’arrachement au village ancestral est aussi pour eux la découverte de l’école, de l’hôpital et des « vrais Français ».

Un témoignage très émouvant qui raconte, à travers les huit ans d’enfance d’un enfant, 132 ans d’histoire entre la France et l’Algérie.. « Français de souche », d’assimilation ou d’intégration, l’état d’urgence…des mots qui trouvent leurs racines dans cette période dramatique. Cet adieu à l’enfance est une belle histoire que l’auteur porte en lui depuis 20 ans.

Jean-Marc