Syngué Sabour - Pierre de patience

Syngué Sabour - Pierre de patience

Atiq Rahimi / Folio / 6.60 €

Syngué sabour n.f. (du perse syngue « pierre », et sabour« patience »). Pierre de patience. Dans la mythologie perse, il s'agit d'une pierre magique que l'on pose devant soi pour déverser sur elle ses malheurs, ses souffrances, ses douleurs, ses misères…On lui confie tout ce que l'on n'ose pas révéler aux autres… Et la pierre écoute, absorbe comme une éponge tous les mots, tous les secrets jusqu'à ce qu'un beau jour elle éclate… Et ce jour-là on est délivré.

Une femme afghane veille sur son mari paralytique depuis qu'il a reçu une balle dans la nuque lors d'un combat. Alors que la guerre continue dans la rue, cette femme s'occupe plus ou moins consciencieusement de son mari qui ne peut ni bouger, ni parler juste écouter… Elle va alors l'utiliser comme sa « pierre de patience », lui dévoilant ses souvenirs, ses regrets, ses angoisses, et ses colères contre son propre mari, soldat l'ayant toujours délaissé, contre les hommes de son pays ne voulant que la guerre, contre Dieu et son statut pesant de femme sans aucune liberté, elle lui dévoile alors petit à petit ses pires secrets brisant tous les interdits.

Dans un texte court Atiq Rahimi nous livre un huis clos et un (quasi-) monologue très fort.

Prix Goncourt 2008

Julie