Un si fragile vernis d'humanité

Un si fragile vernis d'humanité

Michel Terestchenko / La Découverte / 12.00 €

Sur la banalité du mal mais aussi du bien. Qu'est ce qui fait que l'on choisit de tendre la main ou de fermer la porte ?  Mêmes exemples du mal, et aussi images extraordinaires de ses héros modestes, de Giorgio Perlasca à André Trocmé : quand l'historien demande à Trocmé pourquoi, quand la femme juive frappe à sa porte et lui demande du secours, il accepte, avec les risques que cela implique, il répond : ".... mais c'était évident !"
Beaucoup d'autres livres , évidemment,  mais on ne peut parler de tout !

Jean-Marc